Parution du numéro 52 de Savoir/Agir

Vous pouvez le commander :

1) Sur le site de l’éditeur, ici

2) En envoyant un chèque de 10€ (7€ pour le PDF) à : APSEI, 281, Bld Raspail, 75014 Paris

4) en librairie

Savoir/Agir n° 52

Politisation, dépolitisation et repolitisation de la crise sans fin de la psychiatrie publique

La psychiatrie publique occupe, depuis 2019, le haut des agendas politique et médiatique. Les professionnels et des associations de patients dénoncent leur fatigue de la gestion quotidienne de la pénurie, le retour de pratiques – comme la contention – que l’on croyait remisées au musée des horreurs de la psychiatrie, le démantèlement de l’héritage progressiste de la politique de sectorisation des années 1960 - 1980, l’emprise croissante des neurosciences ou, très récemment, l’insuffisance de lits pour faire face aux conséquences psychiatriques du confinement lié à la pandémie de Covid-19. Ce dossier croise les regards d’acteurs impliqués dans la critique publique de l’étranglement progressif de la psychiatrie publique (psychiatres et/ou psychanalystes, journalistes, écrivains, patients) et ceux de chercheurs en sciences sociales afin de dépasser la paresse intellectuelle de la « crisologie » qui n’envisage les phénomènes sociaux que dans le cadre temporel étroit de l’actualité. Car si la crise est de plus en plus aiguë, elle n’en est pas moins structurelle, presque constitutive de la spécialité psychiatrique qui ne cesse d’interroger son identité depuis au moins les années 1950. Qu’est-ce qui est réellement inédit dans la situation actuelle et qu’est-ce qui relève de dynamiques de moyen terme ? Qu’est-ce qui ressortit aux transformations des rapports de force internes au champ médical des bouleversements plus larges des catégories dominantes de perception et d’action ? Quel répertoire critique adopter pour s’opposer efficacement au réductionnisme de la biologie et des neurosciences ? C’est à ces questions que ce dossier se propose de répondre.

Sommaire

Éditorial

Covid-19. L’anomie pandémique, Frédéric Lebaron

Dossier

Politisation, dépolitisation et repolitisation de la crise sans fin de la psychiatrie publique, Alexandre Fauquette et Frédéric Pierru

Une innovation majeure en santé publique, Pierre Delion

Des modernités de la psychiatrie, Mathias Winter, Erwan Autès, Yannis Gansel et Samuel Lézé

Le Centre Antonin-Artaud à l’épreuve de la pandémie, Patrick Chemla

Ce que les neurosciences (re)font à la psychiatrie, Sébastien Lemerle et Baptiste Moutaud

L’expertise contre l’expérience, Loriane et Mathieu Bellahsen

Le diagnostic trouble du « trouble du comportement », Roland Gori

La déstructuration d’un groupe professionnel, Frédéric Mougeot

La pédopsychiatrie en souffrance Isabelle Coutant

Autisme et psychiatrie, Brigitte Chamak

Au miroir de la folie, Patrick Coupechoux

Grand entretien avec Yves Gigou

«  Quand un ouvrier devient infirmier psychiatrique  », Frédéric Pierru

Grand entretien avec Fred

Du patient au militant d’une psychiatrie à visage humain, Frédéric Pierru

Culture

Comment «  mettre en littérature  » la maladie psychiatrique, Pierre Souchon

Paroles

La rupture conventionnelle pratiquée par un dirigeant d’une PME, Gwendal Roblin

Idées

Pierre Bergounioux , Louis Pinto

Rhétorique réactionnaire

L’ordre des «  grandeurs  », Gérard Mauger

Actualité

Surmortalité en quartiers populaires, Christian de Montlibert


Articles les plus récents

mercredi 2 septembre 2020
par  Louis Weber

Parution du numéro 52 de Savoir/Agir

Vous pouvez le commander : 1) Sur le site de l’éditeur, ici 2) En envoyant un chèque de 10€ (7€ pour le PDF) à : APSEI, 281, Bld Raspail, 75014 Paris 4) en librairie Politisation, dépolitisation et repolitisation de la crise sans fin de la psychiatrie publique La psychiatrie publique occupe, (...)
vendredi 19 juin 2020
par  Louis Weber

Parution du numéro 51 de Savoir/Agir

Vous pouvez le commander dès maintenant : 1) Sur le site de l’éditeur, ici 2) En envoyant un chèque de 10€ (7€ pour le PDF) à : APSEI, 281, Bld Raspail, 75014 Paris 4) en librairie Les classes sociales en question (2) Start-up  : avènement d’un mot d’ordre La start-up n’a rien de neuf. Pourtant, en (...)
vendredi 19 juin 2020
par  Louis Weber

Parution du numéro 50 de Savoir/Agir

Vous pouvez le commander dès maintenant : 1) Sur le site de l’éditeur, ici 2) En envoyant un chèque de 10€ (7€ pour le PDF) à : APSEI, 281, Bld Raspail, 75014 Paris 4) en librairie Les classes sociales en question (2) La mondialisation de la drogue, un espace politique En tant que stupéfiants, (...)
vendredi 19 juin 2020
par  Louis Weber

Parution du numéro 49 de Savoir/Agir

Vous pouvez le commander dès maintenant : 1) Sur le site de l’éditeur, ici 2) En envoyant un chèque de 10€ (7€ pour le PDF) à : APSEI, 281, Bld Raspail, 75014 Paris 4) en librairie Les classes sociales en question (2) Ce deuxième volet du dossier sur les classes sociales aborde quelques-uns des (...)
jeudi 30 avril 2020

Parution du numéro 48 de Savoir/Agir

Vous pouvez le commander dès maintenant : 1) Sur le site de l’éditeur,ici 2) En envoyant un chèque de 10€ (7€ pour le PDF) à : APSEI, 281, Bld Raspail, 75014 Paris 4) en librairie Les classes sociales en question (1) Marx et ses héritiers avaient fixé les traits distinctifs d’une approche « (...)

Sites favoris


1 site référencé au total

Brèves

19 mars 2014 - Appel à communication - Congrès de l’Alep

Une information envoyée par Jean-Paul Domin : Dans le cadre du 4e congrès de l’Association (...)

3 mars 2014 - Nouvelle brève

Séminaire d’économie politique de la santé - SEPOSA http://ecoposante.free.fr/ vendredi 14 mars (...)

6 janvier 2014 - Deux rencontres des Economistes atterrés, les 16 et 23 janvier 2014

1. L’Allemagne et son "modèle" économique, le 16 janvier, avec Guillaume Duval, rédacteur en (...)

7 novembre 2013 - Journée du Journal de gestion et d’économie médicales (JGEM)

A Reims, le 24 janvier 2014 Voir l’appel à communication. Attention : la date limite pour (...)

13 février 2013 - La France et les 3%

La France et les "3%" Depuis la publication hier du rapport annuel de la Cour des comptes, le (...)